France3.fr

Un livre toujours du 11 Septembre 2010

See video
Le portrait de Dorian Gray
Auteur(s): 
Oscar Wilde

Editeur:  Lgf

Année de parution:  2001

Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain britannique d'origine irlandaise, né à Dublin le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900 à l'âge de 46 ans. Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père ophtalmologiste renommé et d’une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant. À l’issue de ses études, Wilde s’installe à Londres, où il parvient à s'insérer dans la bonne société et les cercles cultivés, s’illustrant dans plusieurs genres littéraires. Il publie sa poésie et travaille en tant que journaliste et conférencier. Au tournant des années 1890, il précise sa théorie esthétique dans une série de dialogues et d’essais, et explore dans l’unique roman de sa carrière Le Portrait de Dorian Gray (1890) les liens entretenus par la beauté, la décadence et la duplicité. Sa première pièce, Salomé (1891), rédigée en français à Paris l’année suivante, ne peut être jouée en Angleterre, faute d’avoir obtenu la licence d’autorisation, au motif qu’elle met en scène des personnages bibliques. Confronté une première fois aux rigueurs de la morale victorienne, Wilde enchaîne cependant avec quatre comédies de mœurs, qui font de lui l’un des dramaturges les plus en vue de Londres. Au faîte de sa gloire, alors que sa pièce maîtresse L'Importance d'être Constant (1895) triomphe à Londres, Oscar Wilde poursuit le père de son amant Alfred Bruce Douglas pour diffamation, après que celui-ci a entrepris de faire scandale de son homosexualité. Après une série de trois procès retentissants, Wilde est condamné pour « grave immoralité » à deux ans de travaux forcés. Ruiné par ses différents procès, condamné à la banqueroute, il écrit en prison De Profundis, une longue lettre adressée à son amant dont la noirceur forme un contraste saisissant avec sa première philosophie du plaisir. Dès sa libération en mai 1897, il quitte définitivement la Grande-Bretagne pour la France. C’est dans ce pays d’accueil qu’il met un point final à son œuvre avec La Ballade de la geôle de Reading (1898), un long poème commémorant l’expérience éprouvante de la vie en prison. Il meurt à Paris en 1900, dans le dénuement à l'âge de quarante-six ans.

 

 

Editions

- Gallimard / Folio, 1992

- Le livre de poche / Les classiques d’aujourd’hui, 2001

- Flammarion / GF 2006

- Pocket / Classiques, 2009

- Gallimard / Folio plus classique, 2013

- Livre audio Le Portrait de Dorian Gray (texte intégral lu par Jacques Roland), éditions Le livre qui parle, coffret L071, Loubejac, 1995, 6 cassettes audio

- Livre audio Le Portrait de Dorian Gray (texte intégral lu par Isabelle Bensoussan, Antoine Blanquefort, Sandrine Briard, Éric Boucher, Michel Chaigneau et Victor Vestia), éditions SonoBooK, coffret PDG, 2008, 1 disque compacts MP3

- Livre audio Le Portrait de Dorian Gray (texte intégral lu par Denis Podalydès), éditions Thélème, coffret 863, 2008, 6 disques compacts

 

 

Adaptations

Cinéma

- 1910 : Dorian Gray Portræt d'Axel Strøm (réalisateur danois)

- 1913 : The Picture of Dorian Gray de Phillips Smalley

- 1945 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray), d'Albert Lewin, avec Hurd Hatfield et George Sanders;

- 1970 : Dorian Gray, de Massimo Dallamano

- 1977 : Le Portrait de Dorian Gray, film de Pierre Boutron

- 2002 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray), de David Rosenbaum

- 2002 : Pacte avec le diable - Dorian, de Allan A. Goldstein

- 2003 : La Ligue des gentlemen extraordinaires, réalisé par Stephen Norrington, avec Stuart Townsend dans le rôle de Dorian

- 2007 : Le Portrait de Dorian Gray réalisé par Duncan Roy

- 2009 : Dorian Gray réalisé par Oliver Parker, avec Ben Barnes dans le rôle de Dorian Gray

 

Télévision

- 1973 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray), de Glenn Jordan (téléfilm)

- 1977 : Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray), de John Gorrie (téléfilm)

- 1983 : Dorian Gray (The Sins of Dorian Gray), de Tony Maylam (téléfilm)

- 2014 : Penny Dreadful, série télévisée réalisée par John Logan, avec Reeve Carney dans le rôle de Dorian Gray

 

Scène

- 1909 : Le Portrait surnaturel de Dorian Gray de Jean Cocteau

- 2013 : Le Portrait surnaturel de Dorian Gray de Jean Cocteau, adaptation de Pascal David créé au théâtre du Chemin Vert, à Reims

- 2008 : Le Portrait de Dorian Gray, adaptation de Bernard Novet en un spectacle musical

 

Radio

- « Applications smartphone ou la prière de Dorian Gray » émission de Raphaël Enthoven diffusée sur France culture le 27.03.2012 http://www.franceculture.fr/emission-le-monde-selon-raphael-enthoven-app...

- « ça peut pas faire de mal : Le Portrait de Dorian Gray, d'Oscar Wilde » émission diffusée le 4.01.2014 dans laquelle Guillaume Gallienne présente l’œuvre de Wilde

- « Oscar Wilde au pilori de Bertrand Leclair » émission diffusée le 5.03.2009 http://www.franceinter.fr/em/aufildelhistoire/78295

 

Bande Dessinée

- 2008 : Le Portrait de Dorian Gray de Stanislas Gros, éditions Delcourt

- 2011 : Le Portrait de Dorian Gray d'Enrique Corominas, éditions Daniel Maghen

 

 

Analyse, découverte

- L'influence la plus marquante dans ce livre est sans nul doute celle de Joris-Karl Huysmans et de son œuvre À Rebours. C'est le livre jaune donné par Lord Henry qui ensorcelle tant Dorian, et de nombreuses références implicites y sont faites, notamment dans tout le chapitre sur les objets que Dorian Gray collectionne (pierreries, tapisseries, parfums…) qui est une reprise plutôt fidèle de plusieurs chapitres de À Rebours. La façon dont Des Esseintes séduit et influence un jeune garçon dans À Rebours est assez semblable à l'influence exercée par Lord Henry sur Dorian au début du livre.

- On retrouve dans le roman l'influence de Walter Pater, qui fût le maître de Wilde à Oxford, et qui a contribué à définir l'esthétisme. Son œuvre La Renaissance fût très controversée par sa défense de l'hédonisme et une certaine amoralité. On peut retrouver une illustration du courant de l'esthétisme dans les propos de Lord Henry : « Nous ne savons plus donner de jolis noms aux choses et pourtant les noms sont tout. C'est pourquoi je déteste le réalisme vulgaire en littérature

- L'influence de La Peau de chagrin de Balzac sur Le Portrait de Dorian Gray est souvent évoquée. On peut voir un certain rapport entre les deux romans à travers la notion de décadence physique, et surtout une inspiration commune, celle du Faust de Goethe.

- Publié dans sa première version le 20 juin 1890, Le Portrait de Dorian Gray (The Picture of Dorian Gray) est le produit d'une commande de l'éditeur américain J.M Stoddart pour sa revue, le Lippincotts Monthly Magazine. Il parut en volume, augmenté de six chapitres, l'année suivante aux États-Unis et en Angleterre et déclencha une tempête de protestations parmi les critiques anglais.

- Défendre Le Portrait de Dorian Gray fut l’occasion pour Oscar Wilde de préciser, les lignes du programme qu'il venait de développer dans son essai Le Critique comme artiste (1891). Elle tenait dans l'affirmation de l'indépendance que l'art doit maintenir vis-à-vis de la morale, et plus généralement dans la supériorité de l'Esthétique sur l’Éthique

- Site officiel avec bibliographie commentée, citations, actualités http://www.oscarwilde.fr/Site_officiel_dOscar_Wilde/Oscar_Wilde.html

 

 

Anecdotes

- De son séjour en prison, Wilde a pris à cœur de condamner les terribles conditions de détention, ouvrant ainsi à leur amélioration.

- Biographie complète de l’auteur, Oscar Wilde par Richard Ellmann, Gallimard, 1994

- Le petit-fils d’Oscar Wilde, Merlin Holland, a co-édité l’Album Oscar Wilde, œuvre iconographique commentée, collection Albums de la Pléiade, Gallimard, 1996

- Wilde admirait particulièrement le travail de Balzac, en particulier pour Illusions perdues, Le Père Goriot et surtout pour le personnage de Lucien de Rubempré dont il disait « Une des plus grandes tragédies de ma vie est la mort de Lucien de Rubempré. C'est un chagrin qui ne me quitte jamais vraiment.

- Le syndrome de Dorian Gray est un jeu vidéo produit par Big Fish Games en 2011

- D'autres écrivains ont écrit des nouvelles dans lequel un portrait est doué de vie :

Nicolas Gogol, Le portrait, nouvelle du recueil Arabesques ; Henri Troyat, Le portrait, nouvelle du recueil Les ailes du diable ; Edgar Allan Poe, Le Portrait ovale 

Identifiant vidéo: 
rhozet_ult_20100911_1379_24112011142743_F3